Il n’y a pas de plan B pour notre planète

À propos du changement climatique et de son impact sur nos océans.

In by Joyce

Les jeunes brossent leurs cours et descendent dans la rue pour notre avenir.

Jeunes brossant les cours pour le climat dans de nombreuses villes d’Europe

« Nous méritons une planète verte, un avenir sûr et des politiciens qui prennent la responsabilité d’agir pour lutter contre le réchauffement climatique et nous, en tant que jeune génération, nous continuerons à nous battre pour cela. » Anuna De Wever, 17 ans, activiste belge pour le climat (Mortsel).

Si les leaders se comportent comme des enfants, alors les enfants deviennent des leaders.

Si les leaders se comportent comme des enfants, alors les enfants deviennent des leaders.

Action pour le climat : brosser les cours contre le changement climatique avec Greta Thunberg et Anuna De Wever.

Rome, avril 2019. 25.000 personnes manifestent pour le climat. Anuna s’est adressée à la foule avec les mots de Martin Luther King : « J’ai dit aux gens qu’il est important de continuer notre combat. C’est aussi le message que je fais passer aux jeunes en Belgique : il faut que nous continuions jusqu’aux élections.»

Fridays for future est une initiative italienne dans le cadre de l’action pour le climat. De jeunes activistes italiens exigent des actions pour le climat. Fridays for future a de nombreux nouveaux adeptes. Les activistes exigent une interdiction complète de la combustion du charbon, du pétrole et du gaz, et plus d’investissements dans la production d’énergie durable telle que éolienne et solaire

L'importance des océans dans le climat mondial ne peut pas être sous-estimée.

« Changeons notre manière de penser, pas le climat »

« Changeons notre manière de penser, pas le climat », UNESCO

L’importance des océans dans le climat mondial ne peut pas être sous-estimée. Ils absorbent une partie importante du carbone et une proportion monstre de l’excès de chaleur. Cependant, une atmosphère plus chaude et une concentration croissante en gaz à effet de serre exercent une pression énorme sur la capacité de l’océan à réguler le climat.

Les océans et les eaux le long de nos côtes perdent leur oxygène.

Les océans et les eaux le long de nos côtes perdent leur oxygène.

Les océans et les eaux le long de nos côtes perdent leur oxygène. 11 choses que vous devriez savoir :

  1. L’oxygène est très critique pour les océans tant pour leur flore que pour leur faune.
  2. Depuis 1960 la surface des océans pauvres en oxygène a augmenté de 4,5 millions de km².
  3. L’homme est la cause principale de la baisse de l’oxygène dans les océans. Par la combustion des énergies fossiles, les déchets humains, la pollution industrielle et la pollution agricole. Résultat : davantage d’azote, davantage de phosphore et moins d’oxygène dans les océans.
  4. Moins d’oxygène signifie une croissance réduite, un nombre accru de maladies, un changement de comportement et l’agonie de la faune et de la flore des océans.
  5. Le réchauffement planétaire consomme l’oxygène des océans.
  6. Les poissons d’élevage polluent les eaux côtières et contribuent grandement à la réduction de leur taux d’oxygène.
  7. Surtout les poissons à ailerons et les crustacés sont extrêmement sensibles à la réduction du taux d’oxygène dans les océans.
  8. La réduction du taux d’oxygène dans les océans contribue à son tour au réchauffement climatique.
  9. Au courant du XXIe siècle, les gaz à effet de serre réchaufferont les océans et la terre et réduiront leur teneur en oxygène.
  10. Les océans ne souffrent pas que de la réduction de l’oxygène. Les océans sont également touchés par la surpêche, la destruction des habitats naturels, l’acidification résultante de la croissance démographique.
  11. Les mesures visant à améliorer l’oxygénation des océans affecteront la population humaine.