Braconnage à grande échelle d'oeufs de tortues marines au Costa Rica

In by Rob van Houtum

Contrairement aux préjugés, la principale cause menaçant la survie des tortues marines n’est pas le réchauffement climatique, mais le vol de leurs oeufs par des hommes, qui les vendent ou les consomment. La preuve par les photos de ces tortues marines au Costa Rica.

Reproduction des tortues marines

Chez les tortues marines, le mâle mord la nuque de la femelle pour l’accouplement en mer. Une fois par an ou tous les deux ans, la femelle recherche un endroit pour pondre, généralement la plage qui l’a vue naître. Avec ses pattes arrière palmées, elle creuse un trou de 30 à 50 cm dans le sable et y pond entre 90 et 110 oeufs. A cet instant précis, elle entre dans une sorte de transe, dont profitent les braconniers pour subtiliser les oeufs. Les associations de défense de la nature par contre veulent les mettre à l’abri pour les couver ailleurs. Quand elle revient à elle, la tortue marine rebouche la fosse et retourne à la mer. Une fois éclos, les bébés tortues se ruent directement dans l’eau. La majorité d’entre eux, hélas, se font rapidement dévorer par les poissons, les oiseaux et d’autres animaux friands de ces proies sans défense.

.

On s’y efforce d’éviter la vente des oeufs pour l’alimentation en incitant la population locale à déposer les œufs – contre rétribution – au conservatoire. Les petits bébés sont ensuite relâchés en mer.

.