Ingrédients pour soupe de potiron africain

(Inspirée d’une recette tanzanienne)
  • 1 gros oignon
  • 2 gousses d’ail
  • 1 pointe de couteau de piment moulu (ou de poivre espagnol ou de Cayenne)
  • 6 à 8 graines de cardamome
  • 1 à 2 c. à d. de curcuma Environ
  • 1 kg de potiron Environ
  • 1 cm de gingembre frais
  • 500 cl d’eau
  • 400 cl de lait de coco
  • 3 cubes de bouillon biologique Éventuellement
  • 1 c. à c. d’huile de coco extra vierge (au goût de coco) Amanprana
  • Éventuellement quelques tours de moulin de sel de mer ou ORAC Botanico-mix mild, et selon le goût, du curcuma, du piment et/ou du gingembre.

Préparation de soupe de potiron africain

Faites revenir l’oignon, et ajoutez l’ail coupé en lamelles. Ajoutez ensuite le piment, les graines de cardamome pelées et le curcuma. Après une minute environ, ajoutez le potiron coupé en dés, l’eau, le lait de coco, le gingembre et le bouillon. Laissez cuire et réduisez en purée. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire en ajoutant quelques épices. Ajoutez l’huile de coco en mélangeant. Délicieux en hors-d’œuvre, en guise de lunch ou tout simplement comme en-cas.

Conseil de Rineke:

Effet sur la santé : Lorsque les jours raccourcissent et que nous fabriquons moins de sérotonine, un neurotransmetteur, c’est la pleine saison des potirons. Et ce n’est sûrement pas un hasard. Le potiron contient une substance qui nous permet de fabriquer de la sérotonine. Les carences en sérotonine sont mises en cause dans les problèmes de sommeil, la dépression automnale/hivernale, la perte d’énergie lors des journées sombres, une plus grande sensibilité à la douleur, mais également les habitudes alimentaires compulsives ou uniques, comme une énorme envie de sucre. Il faut savoir que la consommation de sucre fait baisser encore davantage le taux de sérotonine et perturbe le système hormonal. Mettez donc régulièrement une telle soupe au menu si l’automne/l’hiver ne sont pas vos saisons préférées. De toute façon, il n’est pas recommandé de manger trop d’aliments froids pendant les périodes sombres de l’année. La digestion d’aliments froids demande une trop grande consommation d’énergie, et nous en avons plus besoin quand il fait froid. - Veillez à acheter du lait de coco nature, et non un lait de coco contenant toutes sortes d’additifs ou une version allégée. Il contient une quantité relativement importante de graisse saturée mais bien moins que les graisses animales. Du reste, il contient essentiellement des acides gras moyens qui, contrairement aux graisses animales, sont utilisés pour la production d’énergie de notre corps. Les produits à base de coco sont également efficaces pour les sportifs (de haut niveau). Recette issue du livre de cuisine “Weten van (h)eerlijk eten 2” de R.Dijkinga, naturopathe orthomoléculaire

Votre appréciation


Rineke Dijkinga

Rineke Dijkinga est une naturopathe spécialisée en nutrition orthomoléculaire qui connaît les aliments de manière très approfondie. Elle est convaincue des avantages de l'alimentation (biologique) et pense que les aromates et épices ont un impact majeur sur notre énergie, notre humeur et notre poids. Les propriétés savoureuses et bonnes de nos aliments vont de pair. Chez Amanprana, nous avons souhaité développer plusieurs recettes avec Rineke Dijkinga, auteure des ouvrages « Alles draait om je hormonen » [Tout tourne autour de vos hormones], « Weten van (h)eerlijk eten 1 & 2 » [La science du bien manger] et « Weetjes over (h)eerlijk eten » [Informations sur le bien manger]. Elle veut avant tout nous apprendre que les aromates et les épices sont importants, qu'il est préférable de manger des aliments biologiques et de manière préventive.